A l'honneur ce mois-ci

Le charentais Alain Clouet est le directeur du Tour Poitou-Charentes depuis 2001. L’épreuve en sera en cette année 2020 à sa 34ème édition et l’homme a une belle carrière dans le sport.

Avant de consacrer corps et âme au TPC, il a longtemps fréquenté les stades et les salles de sports, micro en main.

 

Avec un père coureur cycliste amateur, puis dirigeant du club de Barbezieux, ville où il a emmené toute sa famille, le jeune Alain, né à Reignac ne pouvait qu’aimer les courses. « J’ai animé ma première en 1974, licence d’animateur en poche. Il a 21 ans. C’était le circuit de Grande-Champagne à Segonzac ».

 

Il est fidèle au TPC depuis sa création en 1987, d'abord en binôme, micro en main, et dès 1988 au côté de l'inénarrable speaker, Daniel Mangeas, puis en 2001 en tant que président de Poitou-Charentes Animation, la société organisatrice du TPC, basée à Chasseneuil du Poitou.

 

Dans tous les cas, le Charentais a toujours été très bien entouré. Un besoin. « Pour moi, l'important c'est le vivre ensemble, annonce-t-il. Le Tour Poitou-Charentes, ce sont des années de fête, de vie entre copains. J'ai la chance d'avoir une équipe formidable avec moi. Toutes les générations sont représentées. »


« Il est fédérateur, assure Daniel Mangeas, qui officiera encore cette année sur les routes régionales. C'est une personne passionnée. Et comme tous les passionnés, il est passionnant. Il est très attaché aux gens, à sa région et à sa course. Il a envie de transmettre du bonheur aux autres. »

 

Le sien, il le trouve dans les moments de partage. Simplement. Comme quand, en 2002, quelques enfants d'écoles de cyclisme effectuent les premiers kilomètres d'une étape aux côtés du champion français, Laurent Jalabert. « On leur avait indiqué de se mettre devant et de faire attention, se souvient Alain Clouet. Mais Laurent Jalabert nous avait alors dit :      " Non, ils viennent avec nous, à côté. " Il fallait voir les visages des jeunes. Ils étaient tellement heureux. »

 

Faire vivre le cyclisme amateur grâce au cyclisme professionnel. L'un ne va pas sans l'autre. C'est sa conception du vélo. Pourtant, aujourd'hui, le lien entre les deux mondes semble parfois se distendre. Mais le secrétaire de la Ligue professionnelle, poste qu'il occupe depuis huit ans, se refuse à ce constat. « Certains pensent que le monde pro est un monde fermé mais ce n'est pas vrai. A la Ligue, nous n'avons pas le sentiment de vivre dans une bulle. Le cyclisme professionnel doit être une locomotive.

A la veille de la « 34ème édition du Tour du Poitou-Charentes en nouvelle Aquitaine, Alain Clouet reste à la barre du navire qui, sous son capitanat, a vécu un bel essor dans la hiérarchie des courses internationales et de bien belles aventures. 

 

 

 

A l'honneur ce mois-ci

 

 

 

 

 

 

Alain Clouet

Président de Poitou Charentes Animation

Lire la suite ...